Accueil Produits/Services Applications Société Téléchargements
Archaeology

Archéologie sous-marine:

C'est l'application originelle du système qui n'a à ce jour pas d'équivalent en termes de compacité, précision et coût.

La simplicité de mise en oeuvre et d'utilisation permettent un gain de temps remarquable par rapport aux opérations par décamètre, en plus du bénéfice de mesures 3D.

L' AQUA-METRE D100 peut être utilisé pour le relevé de charpentes  aussi bien que pour la localisation du mobilier dispersé.

Les Les mesures suivantes ont été relevées sur le site de l'épave dite “aux ardoises” en baie de Kerjouano, à la sortie du Golf du Morbihan.

Il s'agit d'un petit caboteur d'environ 15 mètres de long qui à coulé à plat, avec son chargement d'ardoises en place, sur un fond de sable à environ 10 mètres de profondeur.

Les mesures concernent la partie avant seule, celle-ci étant entièrement dégagée du chargement d'ardoises et du vaigrage.

L'objectif principal de ces mesures était de relever la forme des couples dégagés. Il a également été possible de relever la forme de la carlingue depuis l'emplanture du mât jusqu'à la contre étrave.

Vue en perspective de la structure en bois

Ces mesures ont été prises par un seul plongeur en deux plongées de 45 et 30 minutes (mise en place et enlèvement du système compris), au mois de juin 1998.

Environ 200 points ont été relevés sous l'eau, puis, en surface, transférés vers le logiciel de DAO (format d'échange dxf) afin de reconstruire les formes et les volumes.

Les schémas qui illustrent cette page sont le résultat de ce travail.

Coupe transversale avec les couples 3 à 11 et la section de carlingue

Les résultats de mesures présentés confirment l'intérêt de l'AQUA-METRE D100 pour les relevés de charpente, avec une précision conforme aux spécifications (inférieure à +/-2 cm pour une distance d'environ 10 à 15 m de la base). En plus de la rapidité et facilité de mesure, le système permet de s'affranchir de la mise en place d'un carroyage et évite toute erreur de retranscription des mesures manuelles.

Attention, il ne remplace toutefois pas les travaux de dessin concernant les détails très fins (inscriptions, sculptures, détails d'assemblage,...).